Prix kWh gaz : tout savoir

Faites des économies

Service Gratuit - Disponible du lundi au samedi de 8h à 21h

Votre gaz moins cher ? Jusqu’à 200 euros d’économie en choisissant le meilleur contrat

Annonce

Résumé : Le prix du kWh du gaz est fixé par l’État. Pourquoi le prix du gaz naturel est-il fixe ? À quoi correspond-il ? Comment les fournisseurs proposent leurs prix face à ce tarif réglementé ?

Prix kWh gaz : comment est-il fixé ?

prix kwh gaz

Le prix du gaz naturel en kWh est évolutif. Le tarif réglementé qui est fixé par l’Etat a subi des baisses en 2017 et en 2018. Le fournisseur historique et les fournisseurs alternatifs ne peuvent pas proposer des prix supérieurs au prix fixé par la CRE. Plus précisément la CRE est la commission de régulation de l’énergie. C’est une autorité administrative indépendante qui a été créée quand l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie a été acceptée. Sa mission est de réguler les marchés de l’énergie. Elle entretient un lien avec l’État car les crédits nécessaires à son bon fonctionnement sont inscrits au budget général de l’État.

Le prix du gaz naturel en kWh est basé sur trois critères. Tout d’abord, sur les coûts liés à la fourniture d’énergie. Les coûts liés à l’acheminement et au stockage du gaz naturel. Enfin, sur les différentes taxes et contributions obligatoires. Voici en quoi consistent ces différents coûts :

La fourniture d’énergie comporte :

  • les coûts d’approvisionnement en gaz naturel
  • les coûts de gestion de la clientèle. Tout ce qui est rattachée à la gestion des contrats et des factures.

L’acheminement et stockage du gaz naturel comportent :

  • les coûts en infrastructure qui correspondent à l’utilisation des réseaux de transport, de distribution du gaz et du stockage.

Les taxes et les contributions comportent :

  • la CTA, la contribution tarifaire d’acheminement correspond à une taxe liée exclusivement aux secteurs de l’électricité et du gaz. Elle a été mise en place en 2004 par l’État.
  • la TVA à hauteur de 5,5 % sur l’abonnement et la CTA à hauteur de 20% sur le montant facturé des consommations.
  • Il y a aussi la TICGN (taxe intérieure sur les consommations de gaz naturel). Depuis le 1er janvier 2018 elle est à hauteur de 8,45 € le mégawattheure.

La répartition des coûts dans le prix global du gaz naturel correspond à 51 % pour l’acheminement, 21% pour les taxes et 28% pour la fourniture d’énergie.

Les prix du kWh pour le gaz : le tarif réglementé

Prix kWh gaz

Voici un tableau descriptif des différents prix du gaz en kWh. les prix sont répartis en fonction des besoins d’un foyer. Ils sont en vigueur depuis le 1er avril 2018. Pour les clients qui consomment du gaz seulement pour se chauffer les tarifs ont subi une diminution de 1,06 % (la classe de consommation B1) par rapport à mars 2018. Pour les personnes qui utilisent le gaz seulement pour la cuisson le prix du kWh a baissé de 0,4 % . Et enfin les personnes qui utilisent la cuisson et l’eau chaude ont vu leur prix en kWh baisser de 0,67 %.

Grille tarifaire du TRV du gaz commercialisé par la marque Engie Gaz Tarif Réglementé :

Plage de consommation
(MWh)
Base
0 à 1
B0
1 à 6
B1
6 à 30
B2I
30 et plus
Exemples d'usagesCuisineCuisine
Eau chaude
Cuisine
Eau chaude
Chauffage
Petite chaufferie
Copropriété
Abonnement (€ TTC/an)97,83109,98250,43250,43
Prix du kWh par zone
(€ TTC/kWh)
Niveau 10,09890,08490,06270,0627
Niveau 20,06340,0634
Niveau 30,06410,0641
Niveau 40,06490,0649
Niveau 50,06560,0656
Niveau 60,06630,0663

Dernière mise à jour le 1 octobre, 2018

  • Le tarif de base s’applique à une consommation inférieure à 1 mwh (1 000 kWh) par an. C’est un tarif qui convient pour la cuisson uniquement. 
  • Le tarif B0 s’applique à une consommation comprise entre 1000 et 6000 mwh par an. Il est suffisant pour la cuisson et l’eau chaude. 
  • Le tarif B1 s’applique à une consommation entre 6000 et 30000 mwh par an. Il est réservé à une utilisation du gaz pour chauffer l’habitat. Il ne comprendre pas l’utilisation pour la cuisson et/ou l’eau chaude. 
  • Le tarif B2i s’applique à une consommation supérieure à 30 000 kWh. C’est un tarif qui concerne les logements d’un minimum de 200 m². 

Les prix du gaz des fournisseurs alternatifs

Prix kWh gaz

Chaque fournisseur a l’opportunité de fixer un tarif tant qu’il reste inférieur ou égale au tarif réglementé. Cependant, si un fournisseur propose un contrat de gaz plus cher que son concurrent il est inutile de douter de la qualité du gaz que vous recevrez. Toute personne reçoit le même gaz qui est acheminé par le distributeur GRDF. Il ne faut pas faire l’erreur de confondre un fournisseur et un distributeur. Si vous avez besoin de plus amples informations sur GRDF voici le site qui pourra répondre à vos questions.

Voici un tableau comparatif des tarifs du gaz avec des offres classiques proposées par divers fournisseurs :

Comparaison des tarifs du gaz entre les principaux fournisseurs (Zone 1/Groupe A) au 1er Avril 2018(€ TTC/kWh)

Consommation Engie
Gaz Ajust 3 ans
Direct Energie
Offre classique
Total Spring
Gaz naturel à prix fixe
Eni
Astucio Eco
EDF
Avantage Gaz
Gaz
Tarif Réglementé
Base 0,0734 0,0802 0,0764 0,08099 0,0741 0,0839
B0 0,0734 0,0727 0,0693 0,07338 0,0535 0,076
B1 0,0555 0, 0518 0,0495 0,05231 0,0524 231,84
B2I 0,0555 0, 0518 0,0495 0,05231 0,0524 231,84

La zone 1 est la zone la moins chère, c’est la première zone tarifaire.

  • Le prix de base du kWh de gaz d’Engie au 1er avril 2018 pour son offre Gaz ajust 3 ans correspond à 0,0734 €/kWh.
  • Le prix de base du kWh de gaz de Direct Energie pour son offre classique correspond à 0,0802 €/kWh.
  • Le prix de base du kWh de gaz de Total Spring pour son offre gaz naturel à prix correspond à 0,0764 €/kWh.
  • Le prix de base du kWh de gaz d’Eni pour son astucio eco correspond à 0,08099 €/kWh.
  • Le prix de base du kWh de gaz d’EDF pour son offre avantage gaz correspond à 0,0741 €/kWh.

On peut déterminer sur une consommation de base est l’offre gaz la moins chère entre ses fournisseurs est l’offre Gaz Ajust 3 ans d’Engie. Vous pouvez maintenant déterminer le meilleur tarif de gaz en fonction de vos besoins. Si vous souhaitez de plus amples informations sur les différents contrats gaz proposé par les différents fournisseurs il existe plusieurs solutions.

Pour souscrire un contrat rapidement, contactez papernest gratuitement du lundi au samedi, de 9:00 à 21:00 !

09 72 50 77 40

Annonce

Foire aux questions

Comment connaître le prix du m3 de gaz ?

Sur votre facture le prix est indiqué en kWh mais sur votre compteur c’est inscrit en m3. Il est possible d’estimer votre prochaine facture en convertissant les m3 de gaz en kWh. Le volume inscrit sur votre compteur correspond à la quantité d’énergie utilisée par la combustion du gaz naturel. Elle doit être convertie en kWh. Votre fournisseur applique un coefficient de conversion qui est déterminé par GRDF pour établir votre facture en kWh.

Est-ce que le prix du kWh est aussi réglementé pour l’électricité ?

Le prix du kWh est aussi réglementé pour l’électricité. Il est fixé aussi par la CRE. A la différence du tarif réglementé du gaz, il est en forte hausse et pourrait grimper de 50% d’ici à 2020 d’après la commission d’enquête du Sénat. Si on suit les estimations de la commission d’enquête du Sénat, le prix du kWh d’électricité doublerait d’ici 2023.

Quel est le prix en kWh du gaz en bouteille et du gaz en citerne ?

Le prix du gaz du propane en citerne est variable en fonction du fournisseur. Il peut être intéressant de s’informer à l’aide des barèmes du prix du gaz fourni par plusieurs fournisseurs comme Antargaz, Butagaz ou Finagaz. Il est impossible de vous donner un prix exact pour les bouteilles qui sont proposées par ces fournisseurs.

Comment fonctionne la mise en service du compteur de gaz ?

Pour mettre en service son compteur de gaz, c’est votre fournisseur qui va faire passer la demande à GrDF quand vous aurez souscrit à votre contrat de gaz.

Pour en savoir plus :

 

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici